CAN 2019 : le duel à distance entre Constant Omari et Seth Kikuni

Par Job Bunana

mer 26/06/2019 - 08:24

La lune de miel n'aura pas duré longtemps. Depuis L'Égypte où ils sont allés sceller leur union à l'occasion de la CAN, les relations entre KMSI, habilleur des léopards et la FECOFA, organe faîtier du football en RDC, sont au plus mal. Comme dans un match de foot, la rupture entre les deux partenaires se joue en deux mi-temps.

Coup d’envoi : le tweet de Seth Kikuni

Samedi 22 juin à 19h 34', quelques heures après la défaite des léopards face aux Cranes ougandais (0-2), et alors que la déception est à son comble au sein du public, Seth Kikuni, DG de KMSI lance un Tweet : « Conflit interne, irresponsabilité, manque de professionnalisme et poursuite de l'intérêt personnel des cadres influents de la FECOFA ont créé hier soir des frustrations graves au sein de l'équipe nationale pourtant motivée. Ils ont tout saboté. Ibenge n'y est pour rien ».

Par ce tweet, Seth Kikuni sème alors plusieurs interrogations dans l’esprit des Congolais. Les gens s'interrogent sur ce qui s'est réellement passé en Egypte. Qui sont ces cadres influents de la FECOFA qui sont à l’origine de cette défaite ? Et surtout lorsqu'on sait que les Léopards n’ont pas les costumes livrés le même samedi à 12h par Ozel Trends, filiale de KMSI, l’entreprise de Seth Kikuni.

Pause : excuses des léopards

Le dimanche matin, une vidéo des Léopards présentant les excuses aux autorités et au peuple congolais circule sur les réseaux sociaux. Elle est partagée de manière virale. Les léopards ne donnent pas du tout l'air de n’avoir aucune responsabilité dans la chute face à l'Ouganda, comme pouvait le sous-entendre Seth. Ils reconnaissent plutôt leur responsabilité dans la défaite face à l’Ouganda et promettent de faire mieux pour les deux matches restants du groupe A.

Vous pouvez lire ici le récit de leurs excuses.

2e mi-temps : la réaction d'Omari

C’est une autre vidéo de Constant Omari qui circule sur les réseaux sociaux depuis lundi. Dans cette vidéo, on peut voir Constant Omari, très remonté assis aux côtés du ministre intérimaire des Sports s’emporter, lire un tweet sur son téléphone à l’intention des joueurs présents à ce qui paraît être une causerie morale et leur dire : « Ne portez plus ses costumes, vous m’entendez ? Vous les remballez, vous les lui restituer. Vous entendez », tout en pointant de l’index ses interlocuteurs. Dans le bref message qu’il diffuse des mots tels que "petit con" et "voyou" sont lancés.

Depuis, plus de réaction. Ni de Constant Omari. Ni de Seth Kikuni l’habilleur. Est-ce la fin du match ou y aura-t-il des prolongations ? Les jours prochains nous le diront.

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter