Moïse Mbiye

Qui veut la peau du pasteur Moïse Mbiye?

Moïse Mbiye
Moïse Mbiye
Par Raphael KWAZI

lun 14/03/2022 - 13:21

Le responsable de l'église Cité Bethel, Moïse Mbiye menace de publier des audios qui risquent d'exposer plusieurs hommes de Dieu qui cherchent à ternir l’image de son ministère et de sa personne. Au cours du culte du dimanche 13 mars 2022 à Kinshasa, Moïse Mbiye a évoqué, sans le citer, un pasteur qui prêche souvent la sanctification mais qui aurait contacté son ex-femme pour le salir.

Même s'il s'est retenu de citer un nom, Moïse Mbiye a donné des indices pouvant faciliter l'identification de celui qui visiblement est son adversaire : l’église de son détracteur est située entre celle de Limete Première rue et celle du Pasteur Léopold Mutombo à Limete huitième rue.

«Je l'ai personnellement appelé. j'ai tous ses enregistrements. il était en train de demander à une femme de se lever et faire un scandale contre moi. Comme Je suis un garçon de Matete. Je l'ai appelé directement. Mais quand il prêche, tu as l'impression que quand le ciel va s'ouvrir, c'est lui qui entrera le premier. Tu as l'impression que c'est la sentinelle du ciel. Toute sa vie c'est comploter. Je veux que le monde entier sache qui il est», a-t-il déclaré devant ses fidèles en plein culte.

Le pasteur a promis dans son allocution qu’il n'écouterait personne à sujet.

« Lorsqu’il parle c’est comme si le ciel va descendre. Alors que c’est un aventurier, un méchant, un jaloux, un vrai païen. Je me pose la question s’il a un problème ou quoi? Il prend de la drogue «Bombé» ou de l'alcool? Je me suis renseigné. On m’a dit qu’il est toujours comme ça. C’est sa vie. Dites-lui qu’il est tombé sur une mauvaise poule. On n’est pas ami. On ne se connaît pas. On ne se parle pas. Je l'ai rencontré pas plus de trois fois dans ma vie. Mais son plaisir c’est de me voir tomber. Je n’écouterai personne. Trop c’est trop», a-t-il dit.

Le même week-end, le pasteur Moïse Mbiye a fait également une révélation lors de sa prédication à l’Église cité béthel, sur la rumeur selon laquelle une organisation l'aurait approché pour lui proposer un gros contrat. Une organisation, qu'il s'est là aussi défendu de citer.

Mais selon les internautes, cette organisation est bel et bien la maison de production musicale de gospel congolais Maajabu. « J’ai refusé d’être dans certaines choses, c’est moi qui ai refusé ça. Que personne ne vous dise le contraire, c’est moi... Parce que, je savais ce qui se cache derrière», a-t-il lâché devant son église.

Ça fait plusieurs années que les pasteurs congolais règlent leurs différends sur les réseaux sociaux.

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter