« Et les portes sont des bouches », le nouveau roman de Richard Ali A Mutu

« Et les portes sont des bouches », le nouveau roman de Richard Ali A Mutu

« Et les portes sont des bouches », le nouveau roman de Richard Ali A Mutu
« Et les portes sont des bouches », le nouveau roman de Richard Ali A Mutu
Par Raphael KWAZI

lun 13/09/2021 - 11:48

L’écrivain congolais Richard Ali A Mutu, a présenté vendredi 10 septembre 2021 à la bibliothèque du centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, son nouveau roman intitulé « Et les portes sont des bouches ». Dans cet ouvrage de 261 pages, l’auteur relate la politique-fiction de la République Démocratique Congo. Il met en scène ses chefs, son gouvernement, ses élections, sa police, les Chinois et parle de complots.

« Et les portes sont des bouches », le nouveau roman de Richard Ali A Mutu

Personnage principal de ce roman : le « Petit Willy » arrêté lors d’une marche organisée par les acteurs politiques et des mouvements associatifs. « Un soir, dans la République, contre toute attente, Le Chef sabote la fête de l'indépendance à cause de son rhume. Le peuple ne l’entend pas de cette oreille. Il descend dans la rue. Petit Willy aussi. La police s’en mêle. Petit Willy se retrouve au cachot. Vieux Ndiks provoque une évasion. Petit Willy n’a pas pu en profiter. Il reste à espérer alors un deuxième épisode », raconte le roman.

« Et les portes sont des bouches », le nouveau roman de Richard Ali A Mutu

L’idée du roman remonte à il y a 7 ans. Elle a pris racine, d’après l’auteur, dans les rumeurs qui circulent à Kinshasa. « Je tenais en tout cas à relater cette rumeur de la ville. Je parlais à cette mégapole qui dit que les murs ont oreilles. Les murs écoutent tout. Les portent baillent », a déclaré Richard Ali lors de la présentation de cette œuvre. Le roman paru aux éditions Mabiki est disponible dans plusieurs maisons de livres à Kinshasa. Il est vendu à 20 $. Richard Ali A Mutu n’est pas à présenter dans le monde littéraire congolais et africain.

Né le 11 juillet 1988 à Mbandaka, il a été sélectionné en 2014 parmi les 39 jeunes auteurs d'Afrique sub-saharienne âgés de moins de 40 ans considérées comme les plus prometteurs d'Afrique pour l'anthologie Africa 39. Il est le fondateur de l’Association des Jeunes Écrivains du Congo (AJECO). Richard Ali est en même temps secrétaire général de l’association « Écrivains du Congo ». Il travaille depuis 2016 comme responsable de la bibliothèque Wallonie-Bruxelles à Kinshasa. Il est l’un des lauréats du Prix Mark Twain de l’ambassade des USA à Kinshasa en 2009. Richard Ali A Mutu est aussi l’auteur du roman « Ebamba Kinshasa-Makambo », écrit entièrement en Lingala et traduit en anglais et en français.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter