Vendeuse de poulet à Kinshasa

Kinshasa : les prix des aliments surgelés toujours à la hausse

Vendeuse de poulet à Kinshasa
Vendeuse de poulet à Kinshasa
Par Raphael KWAZI

mar 17/08/2021 - 16:40

Au cours d’un conseil des ministres tenu vendredi 25 juin dernier, le gouvernement de la République Démocratique du Congo avait décidé de revoir à la baisse les prix des aliments surgelés. Sur le terrain, c'est plutôt l'inverse qui est constaté. Les prix continuent de prendre l'ascenseur malgré les promesses récemment renouvelées du gouvernement.

La rame de poissons Chinchards, par exemple, qui se vendait à 42 0000 francs congolais francs (24 $) se négocie actuellement à 48 0000 fc (28 $). Un carton de poulet vendu récemment à 50 0000 fc s'achète à 59 0000 fc (29. 5 $). Celui de cuisses de poulet qui coûtait 42 0000 fc (20.4 $) il y a quelques jours se négocie entre 43 0000 fc soit 45 0000 fc (25$).

«La situation est très grave actuellement. On ne sait pas où on va aller avec cette tarification de produits de vivres dans notre pays. Les choses ne changent pas, elles ne font qu'augmenter du jour au jour. Ils nous avaient promis, nous attendons que leur promesse puisse s’accomplir», déclare Sarive Vuanga, porteur d' une chambre froide au marché Gambela.

Chez les vendeurs en détail, le kilo de poisson se vend à 5000 fc et celui de poulet à 5500 fc. Cette hausse de prix est observée non seulement dans la vente des vivres frais mais aussi pour d’autres produits alimentaires. «La semaine passée, j’ai acheté le poisson à un autre prix et aujourd’hui c’est un autre prix. Ce sont les mêmes prix qui continuent à grimper dans nos chambres froides. Je ne gagne rien. A cette allure, je compte laisser ce commerce et me concentrer sur autre chose», dit une vendeuse de vivres frais au marché de Matete.

Du côté des acheteurs, la tâche n’est pas facile pour faire la cuisine: « Nous commençons à faire des calculs comme dans une salle de classe d'examen. Ce que nos maris nous donnent à la maison pour faire le marché est insuffisant par rapport à ce que nous voulons sur le terrain. Il faut que les autorités du pays trouvent une solution urgente pour stopper la flambée de prix sur le marché», demande Blandine aux autorités du pays.

Le gouvernement congolais avait décidé de revoir le prix sur le marché des produits surgelés. Les Cuisses de poulet coûteront au moins 10 USD par carton de 10 kilos contre 21 USD pratiqué (soit 4200 CDF le kilo). Le poulet entier passera autour de 10 USD par carton de 10 kilos contre 28 USD pratiqué . Les Côtes de porc seront fixés autour de 15 USD par carton de 10 kilos contre 22,70 USD pratiqué (soit 4540 CDF le kilo). Le prix de Chinchards 16+ tournera au autour de 17 USD par carton de 30 kilos contre 42,90 USD pratiqué (soit 2860CDF le kilo).

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter