Dan Gertler

Mines: levée des sanctions financières américaines qui pesaient sur Dan Gertler

Dan Gertler
Par Rodrick Bendi

lun 25/01/2021 - 14:37

L'homme d'affaires et milliardaire Israélien, Dan Gertler a vu ses sanctions américaine levées jusqu'au 31 janvier 2022. Il est maintenant autorisé à opérer des transactions en dollars américains et à travailler avec des citoyens américains.

D'après un rapport publié par le département américains des trésoreries datant du 15 janvier 2020, l'homme d'affaires Israélien peut à nouveau commercer avec les citoyens et entités américains et surtout effectuer des transactions en dollars américains, ce qui n'était plus possible.

Selon plusieurs sources, la procédure pour la levée de ces sanctions avaient franchi un cap important au mois de novembre 2020, au cours duquel Dan Gertler a pu bénéficier d’une première autorisation du Trésor américain lui permettant de réaliser des actions sociales et quelques transactions.

Dan Gertler, généralement présenté par les médias comme  un proche de l'ancien Président Congolais Joseph Kabila, était sous les sanctions du Département d'Etat Américain depuis décembre 2017 pour avoir signé des "contrats miniers et pétroliers opaques et entachés de corruption".

Washington l'accusait d'avoir fait perdre à la RDC "1,36 milliard de dollars de recettes" fiscales dans les années 2010 dans les transactions commerciales entachées d'opacité.

Fin 2020, l'homme d'affaires avait initié le projet d'une société anonyme dénommé "Ya Biso" ("C'est à  nous", en Lingala) pour faire participer et profiter les jeunes congolais des richesses du secteur minier en acquérant des parts dans cette firme à partir d’un investissement minimum de 50€ , pouvant aller jusqu’à 10.000€.

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter