Denis Lessie

Denis Lessie sur l’annulation du concert de Koffi Olomidé : "Ma prophétie du 18 décembre reste valable"

Denis Lessie
Prophete Denis Lessie
Par Rodrick Bendi

jeu 21/10/2021 - 16:03

Le prophète Denis Lessie de l'église Arche de Noé, a réagi l’annulation du concert de Koffi Olomidé qui était prévu le 27 novembre 2021. Dans une interview à la chaîne Elengi ya Congo TV diffusée sur YouTube mercredi 20 octobre 2021, il a déclaré que l'annulation de ce concert était conforme à sa prophétie du 18 décembre 2020 sur la bataille du leadership musical en RDC.

“La date du 18 décembre 2020 était très compliquée pour les musiciens congolais, maintenant vous me donnez raison”, a dit Denis Lessie.

L’homme du "pétage", comme il se fait surnommer, avait prophétisé en 2020 que “l’artiste qui allait raté sa sortie ce jour-là sera musicalement mort. Et celui qui allait réussir dominerait pendant un long moment la scène musicale congolaise”.

Plusieurs chanteurs avaient en effet sorti des singles et des albums à cette date. Tokooos II de Fally Ipupa est celui qui a le mieux marché. Ce qui explique, d'après cette prophétie, le fait que l'artiste est actuellement le mieux côté de la scène musicale congolaise.

Revenant à Koffi Olomide, Denis Lessie avec des références non voilées renvoyant à la numérologie explique que le 27 novembre, date choisie pour le concert à Paris La Défense Arena était, à ses yeux, problématique.

"Dans 27, il y a les chiffres 2 et 7. Le 7 symbolise la perfection mais le 2 représente le danger ou la confusion. C'est ce qui s'est produit", suppute-t-il en guise d'explication métaphysique à l'annulation du concert de Koffi avant d'encenser celui qu'il considère comme son ami : “Koffi, c’est un grand un conquérant, un grand vaillant et un grand leader même s'il n’a pas réalisé son spectacle pour moi, il reste un grand un phénomène”.

Depuis son concert de février 2020 à AccorHotel Arena (Bercy), Fally Ipupa est le seul chanteur congolais à s'être produit sur une scène importante dans les capitales de l'Europe occidentale. En un mois, quatre spectacles de musiciens congolais prévus en France viennent d'être annulés. Ceux de Werrason, de Ferré, de Fabregas et finalement de Koffi.

Entre les motifs officiels de menaces de troubles à l'ordre public des "combattants", opposants radicaux au pouvoir congolais, et les conséquences du Covid-19 qui justifient ces annulations, Denis Lessie maintient qu'il y a une dimension spirituelle à ce qui arrive aux musiciens.

"Ils doivent se réunir et prier pour enlever cette malédiction. Ce n'est qu'à ce prix qu'ils recommenceront à jouer les concerts, sinon l’année 2022 est une mauvaise année encore pour beaucoup d'entre eux”, a-t-il prévenu.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter