La première édition du salon Manga de Kinshasa a fermé ses portes

Par Glody Pinganayi

jeu 17/10/2019 - 14:49

Cet évènement s’est tenu pendant deux jours à la place des évolués dans la commune de la Gombe. Du 11 au 12 octobre, un public homogène s’était présenté pour participer à différentes activités liées à la culture Manga. L’entrée étant gratuite, plusieurs curieux se sont retrouvés sur le lieu. Entre les soucis liés à l’organisation et le courage du comité organisateur, le Salon Manga aura donné du boom au cœur aux enfants et adolescents.

Le vendredi jour d’ouverture, c’est vers 13 heures que l’évènement a débuté. Les stars de l’évènement ce sont les dessinateurs eux, qui ont exposé dans différents stands leurs œuvres. De portraits des personnages-vedettes de bande dessinée ainsi que politiques sont affichés.

Dans un autre espace à côté, plusieurs jeunes filles et garçons pour la plupart des écoliers assistent sur place à la décoration des dessins faits par de jeunes talents congolais. Tout est beau. Certains sont destinés à la collection et d’autres sont mis en vente. Des produits en vente se négociaient entre 5 et 90 $ dépendant de la grandeur du dessin et de sa matière de fabrication. 

Dans un autre stand encore, des jeunes hommes s’adonnent aux différents jeux vidéo dont le Dragon Ball Z, le football et le football américain. Allant jusqu’au-delà de 20 heures, la journée s’est terminée par des concerts donnés par des musiciens locaux peu connus du public.

Le samedi, le jour révélateur

Même les organisateurs n’auront jamais parié sur la venue d’un public si nombreux. Le Salon Manga de Kinshasa a accueilli plus d’une centaine de personnes en ce jour. Certains concours programmés par les organisateurs avaient attiré à nouveau du monde à l’instar du meilleur joueur FIFA 19 et le karaoké japonais. Pour ce dernier, il fallait s’enregistrer et chanter en playback un morceau d’une bande dessinée manga. 

Il fallait disposer d’un grand souffle pour rire aux éclats à chaque passage des mangaka. Pour la plupart, le plus important était de suivre à la loupe les paroles de la chanson alors la manière ne comptait pas. Les chanteurs pouvaient commencer avec une voix puissante pour se griller parfois à la fin de la chanson sous les applaudissements et les rires moqueurs de leurs pairs amassés autour d’eux. 

Cette première édition du salon de Manga aura vécu malgré le retrait de ses plus grands sponsors à deux semaines du début de l’événement : “On aurait pu renoncer à la dernière minute mais nous avons tenu bon jusqu’à la fin”, explique Vivi Kanyonga l’un des organisateurs. 

Elle espère voir plus d’activités liées au manga pour la prochaine édition et aussi les partenaires japonais qui n’étaient pas nombreux à cet événement: “Nous aurions voulu avoir beaucoup d’activités faisant trait au manga mais ce n’est qu’une première édition et prochainement nous rectifierons le tir. On aurait également voulu voir plus des japonais participer à cette manifestation, malheureusement beaucoup sont rentrés au Japon en cette période même s’il y avait leur stand et qui a été beaucoup visité”, regrette cette demoiselle visiblement épuisée par la tenue de ces activités. 

Les participants se sont réjouis de cette initiative même s’ils auraient voulu plus. Ils espèrent qu’il y aura mieux pour les prochaines éditions. Les adeptes du manga veulent plus de visibilité dans l’avenir.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter