RDC: les parlementaires travaillent pour leurs intérêts personnels, selon un sondage BERCI/GEC

RDC: les parlementaires travaillent pour leurs intérêts personnels, selon un sondage BERCI/GEC

RDC: les parlementaires travaillent pour leurs intérêts personnels, selon un sondage BERCI/GEC
RDC: les parlementaires travaillent pour leurs intérêts personnels, selon un sondage BERCI/GEC
Par Raphael KWAZI

ven 22/10/2021 - 08:46

Près de 71 % des Congolais sondés par le Bureau d'études, de recherche et consulting international (Berci) et le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) en septembre 2021 estiment que les élus travaillent pour leurs propres intérêts.

Le président de l’Assemblée nationale avait promis « le temps des réformes », surtout électorales, mais à l’arrivée, le 15 septembre, seule une proposition de loi ayant trait aux élections sur au moins cinq ont été examinées et adoptées. Au total, les députés n'ont voté que trois propositions de loi sur trente-trois déposées. Le bureau de l’Assemblée nationale essaie de mettre ce résultat mitigé sur le compte des « effets pervers » du changement de majorité parlementaire. 

Cette mauvaise perception des élus pourrait être due, expliquent les auteurs de l'enquête, à la succession des controverses depuis le début de la troisième législature, en 2019. Il y a eu entre autres la polémique suscitée par le débat autour de l’augmentation du salaire des députés, le monnayage des votes et, plus récemment, l’affaire dite de l’achat des 500 voitures palisade offertes aux députés.

 Ainsi, 27 % des répondants estiment que le Parlement, c’est-à-dire l’Assemblée nationale et le Sénat, représentent l’institution la plus corrompue du pays devant le gouvernement (11,60 %), les cours et tribunaux (9,40 %), l’armée, la police et les services de santé (8,80 %) et la présidence de la République (8,60 %).

Ce sondage reprenait uniquement les questions liées aux intentions de votes pour les prochaines échéances électorales, s’est déroulé du 8 au 14 septembre 2021 auprès d’un échantillon de 904 sur 1 721 personnes interrogées, réparties dans 25 des 26 provinces de la RDC, âgées de plus de 18 ans. Les données ainsi obtenues ont été pondérées en fonction du sexe, du milieu urbain-rural, de la localisation géographique des répondants et de la province d’origine, en fonction de la distribution géographique des données de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), et des données démographiques de l’Institut national de la statistique (INS). 

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter