photo illustrative du passeport congolais

Tout touriste congolais en visite aux États-Unis paiera désormais une caution variant de 5 à 15000 dollars à l'obtention du visa

photo illustrative du passeport congolais
Par Raphael KWAZI

jeu 26/11/2020 - 14:28

Donald Trump, président sortant des États-Unis d'Amérique a publié un décret imposant aux ressortissants de vingt pays au monde, dont la République Démocratique du Congo, de payer une caution qui varie de 5 à 15 000 dollars pour tout demandeur de visa touristique ou d'affaires, rapporte la VOA.

Cette caution est à récupérer par le demandeur de visa à son retour au pays après son séjour aux États-Unis d'Amérique.

Cette caution exigée par l'administration Trump n'est en revanche pas une garantie de l'obtention de des visas de type B1 (tourisme) et B2 (voyage d'affaires).

Cette nouvelle  règle débutera dès le 24 décembre 2020 et prendra fin le 24 juin 2021. Elle a été édictée pour dissuader les touristes venant des pays concernés qui ont tendance à rester aux États-Unis à l'expiration de la validité de leurs visas. 

L'Angola, le Burkina Faso,le Burundi, le Cap Vert, la République Démocratique du Congo, Djibouti,l'Érythrée,la Gambie,la Guinée Bissau, le Libéria,la Libye comme la Mauritanie,Sao Tomé et Principe, Soudan et le Tchad sont les 15 pays africains concernés par ce décret de Donald Trump.

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter